A quoi sert vraiment un contrat de maintenance pour une chaudière ?

Les chaudières demandent une maintenance au moins une fois par an, non seulement pour la santé de son utilisateur, mais également pour la sécurité de son entourage. Pour un bon entretien de sa chaudière, il est nécessaire de bien choisir son chauffagiste. Afin d’éviter toutes incidences, il est toujours mieux de mettre l’entretien de la chaudière sous contrat. Mais qu’est-ce qu’un contrat de maintenance d’une chaudière ? Quelles sont les clauses générales dans le contrat de maintenance d’une chaudière ? Et à quoi sert vraiment un contrat de maintenance d’une chaudière ?

Le contrat de maintenance d’une chaudière

Un contrat de maintenance d’une chaudière est un acte qui désigne l’engagement du chauffagiste à son client pour l’entretien et la vérification de sa chaudière. Trois types de contrats sont généralement proposés par les chauffagistes : le premier qui inclut la visite d’entretien annuelle. Et pour les prochains entretiens dans les années suivantes, le prestataire communiquera le client. Le deuxième contrat de maintenance consiste à inclure la maintenance de l’année présente et les suivantes avec tous les frais et ainsi que les mains d’œuvre en cas de panne et d’avoir un peu d’économie. Avec ce dernier type de contrat, le client peut passer son année en toute sérénité, tout est compris, la visite, les frais de transport, la main d’œuvre, les pièces à remplacer ; le chauffagiste ne demande plus aucuns frais complémentaires. Mais avant la signature dudit contrat, les parties se mettent d’abord en accord sur les clauses. De l’installation à l’entretien de chaudières gaz et fioul. Intervention en cas de panne. Faites confiance à l’expérience et le savoir-faire de l’entreprise Upkay.

Les clauses générales d’un contrat de maintenance de chaudière

Plusieurs clauses forment le contrat de maintenance dont la première concerne les coordonnées du souscripteur. L’état de la chaudière, l’adresse et la ville dans le cas où elle est différente de celle du souscripteur. Ensuite, la caractéristique de la chaudière, plus précisément : sa marque, son modèle, son numéro de série, son type, sa date en servie, sa production, sans oublier le plus important qui n’est que l’énergie qui fait fonctionner la chaudière. Cette dernière a un grand impact sur le contrat, puisque le tarif varie selon le combustible de la chaudière. La date de la conclusion, les signatures des deux parties et la somme de la prestation doivent figurer dans le contrat. Et enfin, les conditions générales qui comprennent : le déroulement de l’abonnement, le service à fournir durant la visite du prestataire, les obligations de chaque partie, et la limite de responsabilités du prestataire.

Utilité d’un contrat de maintenance d’une chaudière

Une fois signé, le contrat va servir de garantie au client pour la maintenance de sa chaudière suivant les formules que ce dernier avait choisies. Quant au chauffagiste, le contrat lui obligera à bien faire sa maintenance tout en respectant également la convention. En effet, le contrat de maintenance de chaudière va essentiellement servir aux deux parties à bénéficier chacun des conditions mises et convenues dans le contrat, mais les obligera également à respecter les responsabilités de chacun. Dans le cas où une des parties n’accomplirait pas son obligation, le contrat peut servir de preuve.

Comment bien entretenir son chauffe-eau ?
Une chaudière à gaz ? Oui mais à condensation !